La restauration d'une Bantam en images

 

Cette remorque bantam a été rachetée à une entreprise de travaux publics.
Par chance elle n'a pas trop souffert et n'a pas été massacrée.
Le faisceau électrique était encore présnt ainsi que la plaque de 1944.

 

 

 

 


Une modification classique des remorques, la découpe de la partie arrière pour installer un hayon.


Autre modification classique, le remplacement du timon.
Ici le timon a été allongé sans doute pour permettre l'accrochage de la remorque à un camion de chantier.


Le fonds est relativement sain.
Le point faible de ces remorques se trouve en général à l'avant du plancher.
L'eau a tendance à s'y accumuler car la remorque penche vers l'avant.


Le dessous est en très bon état.


En effectuant un ponçage léger et prudent j'ai pu découvrir de nombreux marquages.

L'unité 87 - 347i D29 "golden acorn division", service en 1942 et 29 dec 44 Belgique& Luxembourg


Arrière gauche


Arrière droit


A l'avant, coté gauche.


A l'avant, coté droit.


Panneau avant, coté gauche.


Panneau avant coté droit, marquages à identifier.
Ces inscriptions prouvent surtout que les marquages n'étaient pas sytématiquement réalisés à l'aide de pochoirs mais parfois à main levée au pinceau.

 


Avec un MIG et du savoir-faire, les trous seront rapidemment bouchés.
Les réparations sont effectuées à partir de pièces d'origines (un panneau pour la  pièce... avec découpe d'un morceau pour greffe à l'avant)


Le hayon est ressoudé c'est moins pratique mais plus authentique.

 


Merci a mon pote Alexis au" MIG", un champion qui a déjà refait ma caisse de jeep en 1996.


Le panneau avant, avec le trou.


Le panneau avant, repris au MIG.


Le même panneau vu de l'intérieur. Après sablage, et mise en peinture la réparation sera invisible.


Voici donc la remorque de retour, après sblage complet.
Les pièces de carrosserie rapportées sont déjà presques invisibles.

Une couche d'apret, et deux couches de peinture (avec un ponçage entre chaque couche) et voici la remorque comme à son premier jour.

Il reste à remonter les accessoires tels que les catadioptres (d'origine) et le faisceau electrique.
Ce dernier bien que d'origine est en parfait état, il sera donc ré-utilisé.

 


Détail des supports d'amortisseurs.


Connexion de la prise de remorque

Détail du bouchon de vidange... mais non pas pour l'huile !!!!
La remorque Bantam était étanche ain de pouvoir flotter.
Le problème c'est qu'avec la pluie elle se transforme en baignoire, d'où l'utilité de ce bouchon de vidange.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec deux couches de peinture Olive Drab et ses marquages réglementaires voilà une Bantam qui a fière allure.


GéraldCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Imprimer E-mail

All for Joomla All for Webmasters