La restauration de la remorque de Lolo51 (23/01/2010)

bant9Voici l'histoire d'un nouveau sauvetage, la restauration d'une remorque type Bantam par Lolo51.

En attendant d'avoir la Jeep, Lolo51 a décidé de se faire la main sur la restauration d'une remorque.
Comme vous pouvez le constater, elle est fortement corrodée ce qui va donner pas mal de fil à retordre pour démonter les éléments mécaniques.

Comme c'est souvent le cas, l'arrière a été découpé pour faciliter le chargement/déchargement.

L'avant du plancher est également très abimé puisque la rouille a fini par le perforer sur pratiquement toute la largeur.
Cette partie est en générale la plus corrodée car la remorque penche légèrement en avant lorsqu'elle repose sur sa béquille. Lors des stockages prolongés sans protection, l'eau s'accumule et la rouille fini par tout ronger.

Le démontage commence !
C'est du boulot avec tous ces écrous grippés depuis des années.


Là on voit bien l'ampleur des dégâts !

Surprise ! Il y avait aussi ces deux trucs très lourd encastrés dessous dans la partie arrière pour faire du poids je pense

Une aide très précieuse pour le démontage de l'essieu.
Et voilà ce que j'ai démonté en un après midi...

Et voila ce qui reste de la caisse ou plutôt du gruyère...

La restauration de cette remorque ne sera pas conforme à 100 % à l'origine... Je sais que ce n'est pas forcément ce qui est recherché sur un site spécialisé mais je souhaitais tout de même faire profiter de mon expérience.
Je vais essayer de faire de mon mieux pour la refaire au plus proche de l'origine mais il est vrai que ce n'est pas facile.

J'ai réussi à me faire former les tôles de caisse avant, et les deux côtés avec le tube pour former le cadre de renfort.
Seulement voilà, les tôles n'ont pas les nervures et ne sont pas arrondies autour du tube de cadre.
Le plancher sera refait avec une tôle plate aussi .....
Les puristes vont hurler car les "revendeurs" proposent des éléments "conforment" mais ça coute un oeil + un bras !!!
Le tout est plus cher qu'une belle remorque à rénover ou voir même entièrement refaite.


23/01/2010, suite de l'histoire

J'ai repris (enfin) les travaux sur la remorque. J'ai découpé, dessoudé et meulé (une partie seulement) des soudures des tôles sur le châssis.

Bon comme prévu, la traverse centrale est plus que morte puisqu'elle est tombée toute seule lors du tronçonnage

 

Suite de la restauration lorsque la belle infirmière aura terminée de soigner cette vilaine blessure causées pas une tôle trop tranchante...

 

 

 

 

 


Imprimer E-mail

All for Joomla All for Webmasters